Le pot d’échappement de moto est un outil indispensable qui a pour rôle d’évacuer le gaz de combustion à l’extérieur de la moto. En effet, ce gaz peut provoquer des dysfonctionnements dans le moteur de la moto s’il n’est pas évacué et peut même provoquer des dangers sur la santé du conducteur.

Alors, que faut-il savoir sur le pot d’échappement de moto ? Pour en savoir plus, nous vous invitons à continuer de lire ce qui suit.

Comment trier le pot d’échappement de sa moto ?

Avant d’effectuer un achat – surtout un achat d’occasion –, il est essentiel de s’assurer que les systèmes d’échappement sont correctement approuvés et que le DB killer n’a pas été changé. En outre, pour prendre soin de son deux-roues, le coureur a le choix entre un bon nombre de modèles.

La lourdeur de l’échappement peut affecter le comportement global de la moto. Alors, les fabricants offrent souvent des pots d’échappement universels, épais et en acier inoxydable. En les substituant par des modèles carbones adaptables, on prend du poids. Il existe également divers matériaux. Les pots en acier ne sont pas très adaptés à l’heure actuelle, car ils ne survivent pas très bien à la corrosion. Il est recommandé de passer à un échappement en inox.

La flamme et les vibrations peuvent engendrer la dégradation du carbone. Les rivets peuvent pareillement prendre du jeu, et le discret peut rapidement devenir plus bruyant, particulièrement si le matériau absorbant n’est pas changé constamment.

Plus constant, le titane tend à chauffer plus vite que le carbone : vous tentez de vous flamber si les pots sont placés sous la selle.

Pourquoi doit-on changer le pot d’échappement de sa moto ?

Il y a plusieurs raisons qui justifient le remplacement d’un échappement :

  • L’esthétique : personnaliser votre moto ;
  • La sonorité : perdre quelques décibels pour satisfaire vos voisins et la norme en vigueur ;
  • Le prix.

Le remplacement d’un échappement de moto pour conduire plus vite est un problème. En effet, les pots dits « racing » offrent peu de vitesse et un maigre gain de performances. Par ailleurs, ils sont confrontés aux réglementations en vigueur, en particulier en matière de bruit.

Le Code de la route se montre clair : « Toute opération tendant à effacer ou à diminuer l’efficacité du système d’échappement discret est interdite. » Tout contrevenant est passible d’une amende de catégorie IV et d’un arrêt du véhicule.

Quel est le prix d’un pot d’échappement de moto ?

Un dispositif d’échappement est installé chez un fabricant de matériel. Vous pouvez tirer profit de ses conseils et de son expérience. L’avantage de se fier à un professionnel reste le service après-vente et la garantie. Par contre, si votre budget est limité, vous pouvez trouver l’accessoire qui vous convient sur Internet.

Le prix d’un échappement de moto augmente en fonction de la qualité et de la matière utilisée. Le montant varie entre 100 € à 2300 €. Pour économiser de l’argent, sans diminuer la qualité, vous pouvez aussi opter pour un matériel reconditionné.

Auteur

Ecrire un commentaire